Les "laitages et les fromages

 

 

 

LAITAGES ET FROMAGES

       Je viens de vous ajouter un petit outil qui vous sera bien pratique :

      vous tapez le nom d'un élément  ou deux  et il vous retrouve les recettes concernées

Recherche

      Je ne peux pas commencer cet article sans mettre en garde nos chers "sans sel" . J'aurais même la tentation de leur conseiller d'éviter ce chapitre et pourtant je me suis efforcée de ne pas leur interdire un des sommets du talent de nos bergers, de nos fromagers-affineurs . Ces artisans qui ont su au fil du temps élever une "technique" au niveau le plus élevé, faire d'un "artisanat" parfois empirique un chef-d'oeuvre digne des plus grands Maîtres
      C'est que les fromages, ils sont beaux de formes (élaborées comme celles d'un sculpteur), de couleurs (dignes de la palette de Fra Angelico ), ont des parfums changeant avec les pains ou les mets comme les essences de "l'orgue à parfums" d'un "nez " sur la peau d'une femme... Bref , les fromages c'est un peu la France : soyons chauvins que diable puisque c'est chez nous que se produisent les meilleurs fromages du monde!!

      Donc nous en utiliserons mais chaque fois, pour nos amis "sans sel" je donnerais une version "édulcorée" qui leur permettra de ne pas être privé d'une des plus vieilles découvertes culinaires de l'humanité

      Vous trouverez  des recettes concernant les divers fromages utilisés le plus couramment dans ma cuisine. Il s'agira toujours de produits courants faciles à vous procurer chez votre fromager habituel, au plus dans certains magasin spécialisés pour les personnes liées par un régime . Lorsqu'il s'agira de quelque chose de plus rare, j'essayerais toujours de vous donner un "remplaçant"

       Comme toujours chaque recette comportera une NOTE TECHNIQUE et une NOTE DIÉTÉTIQUE qui vous permettront de mieux suivre les prescriptions de votre médecin ou de votre diététicienne sans pour autant oublier la gourmandise ... un si bon pêché ...

        Vous avez un doute ? vous n'êtes pas sûr de vous ? N'hésitez pas appelez au
        le 06.18.42.92.03 ou le  05.63.63.10.63 ou le 06.86.98.40.44
        car "la vieille chouette" vous aidera bien volontiers !

      Pour le moment vous ne trouverez pas  beaucoup de recettes car je ne vais pas très vite pour taper car je suis une vieille chouette qui est infiniment plus à l'aise devant un "piano" que devant un clavier . Vous le savez mais je m'applique !

      Nous mettrons aussi des petites "surprises "... , peut-être des recettes que vous aurez envoyé à la "vieille chouette", vos découvertes, ces petites choses sympathiques que vous aurez la gentillesse de partager avec moi ! ... Je rêve ...

      D'abord un bon tuyau , une boîte à fromage "sans sel" style LVC ,
      pas chère et efficace : voyez
      la fiche

       ET

      Un "SAPEUSERVIR"  TAUX DE M. G DANS LES FROMAGES

      Je n'aurais jamais le courage de vous taper toutes les recettes qui utilisent nos merveilleux fromages français directement ou indirectement. Je vais essayer tout au contraire de vous parler de mes découvertes au cours de nos voyages avec notre cher "camion-Léon" et des recettes retrouvées chez les "mémés" avec lesquelles j'ai eu le bonheur de parler tout au long de mon long chemin en "cuisinerie"
      Je vous citerais quand même les plus connues

      FABRICATION DES PRODUITS LAITIERS

      Bien sûr si vous pouvez trouver un "vrai lait" pas trop loin de chez vous , les produits que vous fabriquerez seront forcement bien plus savoureux mais il ne faut pas pour autant vous priver de produits "maison", de produits "fermiers" qui n'auront pas "d'adjuvents", agents de texture ou conservateurs!
      Si vous êtes au régime "sans gras" bien évidement vous n'utiliserez aucune des recettes de beurre mais vous pouvez fabriquer des fromages frais, des desserts, des flans, des yaourts et même des sauces avec votre lait 0 %de M.G
      Les fromages frais (ou secs bien sûr ) peuvent permettre aux végétariens de trouver des protides dont sont très riches tous les produits laitiers pour leur alimentation et d'équilibrer leurs repas .

      Dans le cas des gens allergiques au lait chacun  tiendra compte de son cas personnel car si, souvent, les allergies aux protéines du lait chez les enfants ont tendance à disparaître dès 3 ou 4 ans, sachez que ces protéines ne sont pas toutes détruites ni dans les yaourts , ni dans les fromages .
      Inversement les laits fortement chauffés (stérilisés" et les fromages qui en découlent) peuvent ne plus présenter de danger pour eux. Donc, nantis de tous ces renseignements il vous reste une bonne marge de manoeuvre pour utiliser les recettes que vous trouverez ici

      Pour le moment je n'ai pas eu la possibilité de faire ses fiches car il me faut beaucoup de temps mais si vous en avez besoin je vous l'envoie tout de suite à votre demande

      FAIRE UN "DÎNER FROMAGES"

      Un "luxe" c'est vrai car le fromage est un produit cher . Cela se comprend très bien lorsqu'on sait comment se fabriquent les produits laitiers .

      La base ? Quand même un vrai plateau de fromages divers qui vous offre le maximum de choix . Je ne vais pas vous donner une liste car tout dépendra de vos fournisseurs, de votre région et de votre budget . Mais sachez que les fromages les plus chers ne sont pas forcement les meilleurs. J'ajouterais que j'ai volontairement cité des fromages français : ils auront moins voyagé . Ajouterais-je qu'un fromage quelqu'il soit est infiniment meilleur près de son lieu de production car si :


      "les voyages forment les jeunes humains ils déforment les jeunes fromages et même les vieux ! "


      Venez tester" par" chez nous un vrai cabécou fermier, un Roquefort dans sa cave où les fleurines mêlent les odeurs des herbes sauvages du Causse avec l'odeur prenante des "pains" qui bleuissent sous l'effet du Penicillium roqueforti . Goûtez-les dans la cave ... puis plus tard, après un voyage même très court, même bien emballés dans une boîte isotherme et au frais : ce n'est déjà plus pareil . ..
      Alors que dire d'un Munster amoureusement fabriqué par un berger . Ses vaches ont un lait fleuri comme sur les alpages des Vosges qu'elles broutent et la pâte est crémeuse comme les brumes qui flottent sur les "ballons" au loin. Dès qu'il descend dans ces ravissants villages fleuris de la vallée, il n'a plus  le même goût ce "gâteau de fromage " . Alors imaginez quand il a fait mille kms pour arriver à Concarneau ou à Bayonne !

      Un beau plateau minimaliste  comprendra au moins un fromage de chaque sorte . Il va vous falloir un BREBIS , Un CHÈVRE, un VACHE
      Si possible chaque fois une pâte fraîche, une pâte molle , une pâte sèche voir une persillée
      Voici quelques idées

                Fromage au lait de brebis

      Issus du lait des brebis qui viennent d'avoir des agneaux leur production est limité dans l'année par les périodes de naissance des dit agneaux . De nos jours, par le biais de techniques vétérinaires et la conservation des laits on a élargi largement cette période .
      Testez quand même la différence chez un berger des Pyrénées, des Causses ou de Corse. Lui vous fera goûter les différences. A défaut, optez pour les produits frais au printemps, pour les tomes  ou les 'persillés" entre automne et hiver vous atteignez les sommets

      Abbaye de Belloc, A Filetta (Corse), Ardi-Gasna ( Basque), bleu des basques (pays Basque), Brin d'amour (Corse) aussi joli et bon que son nom ... mais devenu aussi rare sur nos plateaux que le Yeti au Tibet), Brocciu,  (Corse) ,caillé (Provence), Etorki ( Basque), Faisselle  (Causse), Montségur et Moulis pur brebis, Niolo (Corse) , Ossau-iraty ( Bearn), Périssellois des Dômes, Roquefort, (Aveyron sud), Tome (s) de brebis ..

                Fromage au lait de chèvre

      Sont ceux qui sont consommés des  façons les plus diverses de l'entrée au dessert, frais ou affinés, secs ou enrobés de cendres, d'herbes aromatiques (classiques ou sauvages), de feuilles, de raisins, de fruits secs (amandes, noix) ou d'épices (poivre, safran...), marinés dans de l'huile d'olive ou de noix ou bien dans du vin blanc , des alcools etc .
      Chaque terroir transmet au lait des chèvres et donc aux fromages des différences très notables : Avantages??? chacun peut trouver "son" petit chèvre à lui ! Faisselle, Pâtes fraîches sont à trouver chez le chevrier au marché . Il vous conseillera comme nul autre selon vos goûts car il connaît parfaitement sa production

      Chez le crémier vous trouverez :
      A Casinca de Corse, Anneau du Vic-Bilh (que vous dégusterez bien sûr avec son vin), Ardéchois , Banon (Alpilles), Bouton d'Oc( Midi Pyr), Bouyguette (Midi Pyr), Brique de chèvre (Midi Pyrénées), Briquette de Chirac( Auvergne), Briquette du Forez, (Auvergne) , nos Cabécou (s) du Lot , de l'Aveyron et bien sûr de Rocamadour , cabri de Parthenay (CP) , Cathare du Languedoc, Feuille de Provence, Fleury du Poitou, Chabichou et chabis du Poitou, Chevrotin de Savoie, Charolais du Beaujolais (à ne pas consommer celui-là avec son vin mais essayez plutôt un blanc doux) , Chevret de l'Ain , Couronne Lochoise,  Clacbitou de Bourgogne, Crottin de Chavignol du Berry , Pélardon du Languedoc, Picodon des Cevennes, Pouligny-Saint-Pierre du Berry , Rigotte de Condrieu, Selles-sur-cher du Berry, Sainte-Maure de Touraine, Tome de chèvre de Guérande ( Bretagne), Valençay du Berry

      Je ne cite pas les "industriels" qui sont partout , comme le "chavroux" ou le "chevrot" (intéressant dans sa version "sans sel" car le seul de sa catégorie) ou le Moulis et autres tomes . Certes par "nature" ils sont parfaitement "réguliers" mais donc beaucoup moins attrayants que les productions artisanales

                Fromage au lait de vache

      Les plus nombreux et dont vous trouverez parfois des versions fraîches puis plus ou moins élaborées . Je vais vous donner un classement assez subjectif car pour certains d'entre eux vous pourrez très bien les "caser" ailleurs parce qu'ils sont parfois apparentés à d'autres "branches de la famille fromage"
      Toujours issu du "caillage" du lait , soit dès la traite, soit après réchauffage, soit après cuisson, le produit "fini" représente parfois moins de 20% du poids du lait utilisé . Plus ou moins gras selon le lait utilisé il est parfois même issu de lait écrémé voir de petit lait ou de babeurre . Ces derniers sont donc particulièrement intéressant pour les "sans gras" .
      Soyons quand même francs les fromages les plus goûteux sont salés et gras . Choisissez les "moins pires" , en regardant bien les étiquettes !!!

      Pâte fraîche
      Caillebotte, Faisselle , Fontainebleau, Fromage aux noix , fourme fraîche ( très intéressante pour les "sans sel" car destinée à la cuisine elle n'est pas salée ), Gournay frais, Labné , Tome fraîche
      et n'oubliez pas votre "fraîchet" à vous !!

      à pâte dure :
      par exemple Abondance ,Aiguille d'Orcières, Beaufort , Bethmale ( Couserans), Cantal jeune, Entre-deux ou vieux , Comté ( de la fruitière de Loue Lison ), Emmental de Savoie, Fourme du Cantal, fourme de Montbrison, , Gaperon à l'ail, Gruyère français , Laguiole,M imolette ( jeune et vieille),Morbier, Mousseron du Jura , Murol du Grand Bérioux et son murolait , Pyrénées de vache, Port salut , Saint-Nectaire , Saint-Paulin, Salers,Tête de Moine, Tome des Bauges, Tome du Jura, Tome noire des Pyrénées, Tome de Savoie; Trappe de Bricquebec, Trappe de Timadeuc, et autres Trappistes et localement la tome du Ramier (très honorable et qui a en plus la bonne idée d'exister en mini-tome non salée que vous pouvez faire vieillir! )

      croûtes fleuries
      Brie de Fontainebleau , Brie de Meaux ,* Brie de Melun , Brie de Montereau , Brie de Nangis , Brie de Provins et autres Brie fermiers, délice de Bourgogne de Brillat-savarin, briques de pays ,Camembert au lait cru , Camembert de Normandie et les Camembert fermiers (mais si ça existe encore!) ,Carré de l'Est ou du Poitou ,Chambérat fermier, Chaource Charolais ,Coulommiers ,Curé nantais, Feuille de Dreux ,Gournay affiné, Grand Tomachon  , Mont d'Or , Neufchâtel , Mottin charentais, Pavé d'Auge , Reblochon (laitier parfois mais préférez le fermier), Saint-félicien ( à noter existe une version "sans sel"), Saint-marcellin

      croûtes lavées
      Aisy cendré, Boulette de la Pierre-qui-Vire, Délice de Bourgogne, Boulettes d'Avesnes, Époisses de Bourgogne,Géromé, Langres, Livarot, Maroilles, Munster, Pavé d'Auge de Moyaux,  Pont-l'évêque, Ramequin du Bugey ,Reblochon (laitier ou fermier), Rollot, Soumaintrain , Vacherin Mont d'or

      pâtes fondues
      Cancoillotte ou Cancoyotte pâtes fondues traditionnelles . Il existe (pour mémoire quand même) des créations plus récentes des industries fromagères  Crème de Brie de Meaux, Fromage aux noix  et les célèbres Vache qui rit (1921) et Vache Grosjean (1926), Kiri et Société Crème.
      Là aussi pensez à votre fromage "maison" qui sera une fois "fondu" et agrémenté de bonnes choses pourra "trôner"brillamment sur votre plateau !!!

      plus les "bleus"
      Bleu d'Auvergne , Bleu de Bresse , Bleu de Gex , Bleu de Laqueuille, Bleu du Quercy, Bleu de Sainte-Foy , Bleu des Causses , Bleu de Laqueuille , Bleu du Mont-Cenis , Bleu du Vercors ,Carré d'Aurillac, Fourme d'Ambert, Fourme de Montbrison, Rochebarron, Roquefort, Tignard 

      Vous avez mille choix rien qu'avec nos fromages de France . Aussi ai-je volontairement pas cité des fromages étrangers dont les qualités intrinsèques ne sont pas discutables . Nos amis européens ont presque tous des traditions fromagères tout à fait valables, parfois exceptionnelles mais il vaut toujours mieux utiliser des fromages qui voyageront le moins possible
      Exemple du Munster à Nancy ou à Colmar  et du cabécou à Rodez ou Montauban pas de problème mais l'inverse ??? Pas forcément facile !

      En principe les produits industriels ne sont pas de mise dans les carnets de recettes d'une "vieille chouette" mais vous ne trouverez pratiquement plus de fromages "maison" aujourd'hui . Pour certains fromages c'est encore plus vrai en particulier les "gros modèles" en général qui demandent trop de lait et de matériel "lourd". Donc vous serez obligé de passer par les fourches caudines des fonctionnaires et autres "contrôleurs-des-travaux-finis" qui auront défini pour vous des "normes", des "procèsses" de fabrication (ne cherchez plus "procèsse"le nouveau mot pour "processus" : ça fait plus moderne que le trop vieux mot latin non ?? ...
      Dès lors  vous aurez certes toujours le même produit mais aussi le même parpaing insipide   . Ce n'est plus un fromage mais un "produit" fait pour "tenir" sur les étals des super-marchés .
      Comme le disait Jammes de Coquet : " Ils ont la pérennité des manoirs bretons et la même saveur que leurs granits" .

      Il existe encore quelques produits correctes produits dans des petites "fruitières" ou dans leurs fermes par de petits producteurs . Lorsque je le pourrais après avoir testé je vous donnerais mon choix . Il ne sera pas forcement le meilleur mais comme je ne suis ni commerciale, ni redevable à personne je vous citerais les noms . Jusqu'à nouvel ordre le C.S.A et autres ne peuvent contrôler ma liberté de goût
      Nous avons découvert dans nos voyages
      dans la vallée du Lison  une petite fruitière . Allez-y si vous pouvez,  la résurgence de cette rivière est superbe et mérite le détour  . On fabrique là un excellent "comté sans sel" .Il est marqué"comté de la fruitère du Lison" . Il affiche ce qu'il est honnêtement . Sur certains étals on annonce "gruyère sans sel ", sur d'autre "comté" sans sel " vous pouvez en acheter sans crainte. Bref , si vous avez la chance d'en trouver , achetez un gros morceau : même si vous avez droit au sel , vous l'aimerez quand même  . Il est tout à fait délicieux , avec un goût très doux, plein d'odeurs de plantes au soleil, un rien de subtil parfum de miel, un petit "piquant" de bon aloi  dans une pâte fine et tendre sans mollesse . Et vous voila une PÂTE CUITE pour votre plateau de fromage

      LE PLATEAU DE FROMAGE

      Un plateau minimaliste :

      Il va vous falloir un BREBIS , Un CHÈVRE, un VACHE

      Si possible chaque fois une pâte fraîche, une pâte molle , une pâte sèche voir une persillée

      Testez comme nous l'avons évoqué de préférence les fromages locaux, voir les moins lointains sachez que vous pouvez détester le chèvre ou les persillés vous avez raison . Un dîner fromage c'est un plaisir pas une corvée que diable !
      Pour moi la punition des anciens " au pain, à l'eau et au fromage" ce n'est pas une punition loin de là ! Bien sûr je vais vous avouer que si on a de vrais bons pains (miche de campagne, pain de seigle, pain de maïs, pain au noix, fougasse aux lardons etc..), voir quelques fruits secs, quelques confits de fruits ou de légumes frais, quelques fruits (poires pommes, raisins), un peu de bon miel, quelques olives (voir une tapenade) votre plateau de fromage va prendre une autre dimension

      Savez-vous qu'il est des endroits où le fromage ne passerait pas à table sans la salade et que certains fromages sont bien meilleurs avec un compagnon , chacun servant à l'autre de "faire-valoir", de "catalyseur" ? Essayez donc ces quelques "mélanges" ils devraient vous faire voyager ... ou du moins changer un peu votre plateau de fromages ..  Ce plateau , pour les jours de fêtes  ... ou les "dîners fromages " comprennent traditionnellement plusieurs variétés de fromage ( voir la fiche "plateaux de fromages )

      AVEC "LES" BREBIS

       Il est plein de fromages de brebis un peu partout mais nous commencerons par le :

      "Roi des fromages" aux yeux du "vieux hibou", malheureusement
      interdit formellement aux "sans sel" Le Roquefort . Essayez le avec un vrai pain de campagne (essayez le "Papillon", version bio) avec un rien de beurre ou de bonne crème double (ça "dessale" la pâte) . C'est autre chose qu'un ersatz qu'avec une de ces baguettes caoutchouteuses de grande surface . D'aucun l'adorent brut . Ça ne se discute pas . Et puis essayez, tant que vous y êtes avec un vrai pain aux noix (rien ne vous interdit d'en croquer quelques unes avec ) et même quelques tranches fines d'une "poire du curé" bien mûre à point
              un
      Anneau du Vic-Bilh ,(un brebis sudiste) que vous allez déguster avec un "pain goussé" et quelques grains d'un Chasselat de Moissac . Si vous le pouvez dégustez le bien sûr avec son vin , le Pacherenc de Vic Bilh .
              Pour un
      Ardi-Gasna bien sûr une confiture de cerises rouges traditionnelle mais essayez le aussi avec une gelée de groseilles et sureau
      Tant que nous sommes avec les brebis  essayez le
      "brin d'amour" corse avec une compotée de figues aux herbes de maquis (avec des baies et des fleurs), le tout sur une tranche de pain aux châtaignes maison, juste toasté . Ça vous glisse sur le palais ... Et pourvu que vous partagiez ça avec l' "Autre" ... c'est... c'est ... Essayez vous même !

       AVEC "LES" CHÈVRES

                    Pour les chèvres , c'est pareil : elles n'ont du lait qu'après la naissance des chevreaux mais il est vrai qu'avec les méthodes vétérinaires actuelles, la saison de lactation a été très largement prolongée et dans certains élevages on" fait la jonction" et donc il y a des fromages toute l'année.
      Mais bien sûr on ne peut pas comparer un "cabecou" fermier et un "cabecou" de laiterie industrielle c'est pas pareil . Prenez le "cabecou"de printemps (ou de début d'été pour les secs) qu'une bergère a fabriqué à sa façon, comme ses grand'mères, et arrière.. arrière grand'mères lui avait apprit . Elle a suivit avec son chien, son tricot sous le bras à travers les garrigues et les bartasses du Causse, son troupeau, "ses" chèvres en les écartant des "igues" ou enlevant les traîtres "épillets" des fins sabots leur évitant la boiterie . Elle a fait dans ses mains "ses" cabecous", des petites choses écrues, un peu jaune avec des roseurs de jeune fille et pas tout à fait ronds . Cela sent l'églantine dans la rosée du matin, les herbes sèches quand le soleil rosit les calcaires du Causse, le sous-bois dans l'automne frileux, un peu le mentastre qui sèche sous le soleil d'été . Bref ça sent le "cabecou". Il ne faut pas les comparer avec ces petits pavés ronds bien industriels et bien plâtreux qui porte la "petite étiquette-qui-va-bien" . Dame ils sont toujours pareils, ils auront toujours le même goût du premier Janvier à la St Sylvestre mais vous n'aurez jamais un VRAI BONHEUR
      Les fromages de chèvre préfèrent les vins blancs aux vins rouges, parfois même ils préfèrent le cidre (les "tomes" sèches en particulier) . Un ami prétend  même que le Pélardon est un  chef d'oeuvre avec de la bière brune . Je vous donne l'information mais comme vous le savez, je suis allergique à l'alcool et je n'ai pas vérifié . Testez et tenez moi au courant

                       Avec un Banon , le provençal essayez la compotée d'agrumes de LVC et un morceau de fougasse à l'huile d'olive ,
                       Avec nos cabecous (du petit frais au bien sec, ce sont quand même parmi les meilleurs "chèvres") pourvu que ce soient des vrais et des "fermiers"  . Accompagnez les pour les frais d'un sirop d'herbes LVC ou d'un miel de sapin . Pour les secs un rien de compotée de Ste germaine aux baies de genièvre . Vous n'en avez pas et c'est "urgent" et vous n'êtes pas allergique à l'alcool ? Essayez quelques gouttes de genièvre (à défaut de Gin) dans de la pomme cuite au FAO et écrasée à la fourchette . C'est pas pareil mais c'est mieux que rien
                       Pour les berrichons "crottins de Chavignol" si vous le pouvez bien sûr essayez de trouver des "fermiers" mais tout dépend de votre lieu d'habitation . Frais, sauf en Berry, c'est introuvable sinon ?? à la cuillère avec un rien de miel . Mi-sec il est à son sommet et dégustez le avec un pain de campagne tartiné de crème de noix LVC . Très sec il est plus piquant  et il appelle une compotée de raisins secs  et quelques grains de raisin frais de muscat de Hambourg bien craquants
                      le Pélardon du Languedoc et le Picodon des Cevennes aiment beaucoup les amandes et les pignons grillés
                      La tome de chèvre de Guérande  ?? Du pain de seigle tartiné d'un bon beurre demi-sel où craque sous la dent le sel du Pays ... N'oubliez pas un très bon cidre
                      Le Pouligny-Saint-Pierre du Berry  et on voisin le Valencay  adorent le pain de campagne en tranche épaisse et bien grillé . Vous pouvez leur ajouter quelques noisettes grillées ce sera parfait
                     Le Sainte-Maure de Touraine ?? Un pain blanc lui mais "beurré" à l'huile de noix  et si vous l'aimez un rosé du Val de Loire , un Cabernet d'Anjou
                     Le  Selles-sur-cher du Berry , un vrai pain de campagne, une salade aux pissenlits avec des lardons bien dorés et voila tout un repas avec un Sancerre doré,

       AVEC "LES" VACHES

      Plus "neutres" les fromages secs classiques sont moins délicats à accorder puisque moins "personnels" mais GOÛTEZ  et "renforcez" le caractère de noisette par exemple avec des "avelines" fraîches ... ou grillées en hiver  ou bien contrastez avec quelques "cuisses" de mandarines  . Bref c'est grâce à votre imagination que ces grosses meules retrouveront du talent sur votre plateau !

       ACCORDS des FROMAGES avec nos plats

      PLATS AVEC DES FROMAGES

      Il y a plus de fromages en France que de jours dans l'année ! Imaginez tous ces plats régionaux inventés par nos grand'mères pour les utiliser au mieux . Je ne vous les citerez pas tous mais je ne vous donnerais que des idées

      CES FROMAGES SI BONS EN CUISINE

      LAIT ET DESSERTS

      Les desserts évoqués ici sont exécutés avec du lait de ferme de chez nous, mais bien sûr vous pouvez utiliser du lait frais de chez votre épicier (renseignez-vous il est parfois livré par des fermes agrées et contrôlées par les services sanitaires et il est donc d'excellente qualité ) .
      Mais si vous n'en trouvez pas (ou ne pouvez pas l'utiliser) des laits stérilisés industriels feront l'affaire permettant quasi à tous de profiter de ces recettes

      DIVERS AVEC LES FROMAGES

      Ne cherchez pas , il y a tant de façons d'utiliser tous les produits laitiers, les plus vieux aliments "fabriqués" depuis la nuit des temps par nos lointains ancêtres que je ne vais certes pas vous faire une liste de tous leurs usages !

      Vous en trouverez du reste à peu près partout dans ce carnet de recettes piochez  et quelques idées en plus

      Pour pouvoir déguster nos fromages en bonne conscience:

      Un "SAPEUSERVIR"  TAUX DE M. G DANS LES FROMAGES

 

Avez-vous aimé ma façon de vous raconter

la "cuisine de la vieille chouette et du vieux hibou ???

Nous en serions très heureux

sinon n'hésitez pas à nous envoyer un message et ainsi nous pourrons nous améliorer !

 

Vous avez un problème ?? N'hésitez pas CONTACTER

 

le 06.18.42.92.03 ou le 05.63.63.10.63 ou le 06.86.98.40.44

Insistez, s'il vous plait, la vieille chouette est souvent dans ses casseroles et le vieux hibou au jardin !

et comme nous sommes modernes , vous pouvez aussi nous envoyer un mail

 en le recopiant  dans votre messagerie :

la.vieille.chouette@wanadoo.fr

 

Et soyez curieux, regardez plus loin : il y a plein d'autres "ateliers"

 

  Retour page "Recettes"                                

 

A BIENTOT !!!